Aller au contenu principal
Logo print

Qu’est-ce que la protection par différentiel ? | Legrand Cameroun

Qu’est-ce que la protection par différentiel ?

 La protection par différentiel garantit la protection des personnes en cas de fuite de courant. Elle est assurée par l’interrupteur différentiel, élément modulaire situé dans le tableau électrique et équipé d'une manette actionnable à la main pour rétablir le courant.

 

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

En association avec un conducteur de protection relié à la terre, l’interrupteur différentiel détecte les fuites de courant dues à des défauts d’isolement et prévient tous risques d’électrocution en coupant immédiatement l’alimentation du circuit concerné lors d’un contact accidentel avec le courant.

 

Exemple

Un appareil électroménager présente un défaut d'isolement (fil dénudé ou débranché touchant à la carcasse métallique de l'appareil), sa carcasse est alors soumise à une tension de 230 V :

- sans interrupteur différentiel en présence, tout contact d'une personne avec l'appareil devient dangereux, voire mortel.

- en présence d’un interrupteur différentiel, les risques de choc électrique sont évités : chargé de contrôler en permanence qu'aucun courant de défaut ne s'écoule vers la terre, l’interrupteur différentiel détecte l’écoulement en cours et coupe instantanément (et automatiquement) l'alimentation de l'installation.

 

 

DES PRÉREQUIS VITAUX

Pour que la protection par différentiel soit assurée, il faut que l'installation réponde aux exigences suivantes :

- que les éléments métalliques de l'appareil électroménager soient bien raccordés à la terre.

- que la continuité du circuit de terre soit bien assurée de l'appareil jusqu'à la prise de terre placée à l'extérieur.

- que la valeur de la résistance de terre soit compatible avec la sensibilité de la protection par différentiel.

 

protection-différentielle

 

Si l’un de ces trois éléments n'est pas respecté, la protection par différentiel sera sans effet et l'installation sera dangereuse pour les utilisateurs.

 

 

LES TYPES D’INTERRUPTEUR DIFFÉRENTIEL

Installé en tête d’une rangée du tableau électrique, l’interrupteur différentiel est associé aux disjoncteurs des divers circuits électriques se trouvant sur la rangée. Il en existe 3 types :

- interrupteur différentiel de type AC : on l’utilise pour protéger la plupart des circuits sauf les circuits plaque de cuisson, lave-linge et prise de recharge véhicule électrique. Il permet de se protéger contre les courants de défaut (ex. : on touche une partie sous tension) à composante alternative.

- interrupteur différentiel de type A : il doit obligatoirement protéger les circuits plaque de cuisson, lave-linge et prise de recharge véhicule électrique. En plus des courants de défauts détectés par le type AC, il permet un déclenchement en présence de courant redressé généré par des circuits électroniques.

- interrupteur différentiel de type F : il est adapté à la protection des circuits alimentant un congélateur ou du matériel informatique. Il présente une immunité renforcée aux déclenchements intempestifs, générés par des perturbations sur le réseau.

 

Bon à savoir : le symbole de repérage du type figure sur la face avant de l’interrupteur différentiel !

 

 

QUELLES RÈGLES SUIVRE POUR UNE SÉCURITÉ OPTIMALE ?

Le nombre et le type d’interrupteurs différentiels sont déterminés par la taille de l’installation électrique.

 

La norme NF C 15-100 fixe certaines règles pour une protection optimale des personnes :

- installer au moins 2 interrupteurs différentiels par logement, dont 1 de type A pour les circuits plaque de cuisson, lave-linge, prise de recharge véhicule électrique.

- protéger les autres circuits par au moins un interrupteur différentiel de type AC ou de type A.

- protéger l’ensemble des circuits via des interrupteurs différentiels d’une sensibilité de 30 mA maximum.

- répartir les circuits éclairage et prises de courant sous au moins 2 interrupteurs différentiels pour assurer une continuité de fonctionnement.

- associer 8 circuits maxi à chaque interrupteur différentiel.

 

L’intensité de l’interrupteur différentiel doit être :

- soit supérieure ou égale au calibre du disjoncteur d’abonné.

- soit supérieure ou égale à 1 fois la somme des intensités des disjoncteurs alimentant les circuits chauffage électrique, chauffe-eau et prise recharge véhicule électrique + 0,5 fois la somme des intensités des disjoncteurs des autres circuits.

 

LES SOLUTIONS LEGRAND

 

protection-différentielle